sábado, 6 de agosto de 2005

Badlands (Terrence Malick, 1976)






"L'éloge du monde habite la ligne d'horizon."
Élise Domenach in "Sublime Malick"

“The happy heart loves the cliché.”
Myra Hudson (Joan Crawford) in Sudden Fear.



"... La jeune fille parle de cette vie qu'elle en train de vivre comme l'une possible parmi elles qui auraient pu être la sienne si ... (...) Une vie actualisée par le hasard parmi d'autres possibles mas dans laquelle finalement elle est peu engagée car elle sait que c'est juste une vie possible parmi d'autres. ..."

Alain Bergala, 30 septembre 2011, in "BADLANDS : Ou le jeu menacé" lafuriaumana.it


Sem comentários: